Doctorat

 Les écoles doctorales de Physique :

ED 352  Physique et Sciences de la matière

Site ED352

Présentation et objectifs :

L’Ecole Doctorale « Physique et Sciences de la Matière » (ED 352) regroupe les doctorants de l’Université d’Aix-Marseille (AMU) et de l'Ecole Centrale de Marseille (ECM) travaillant sur des thématiques de recherche en physique fondamentales et appliquées.

La majorité de ces doctorants préparent leurs thèses au sein d'unités mixtes de recherche (UMR) et d’équipes rattachés à l’ED 352.

Les domaines de recherche couverts par ces laboratoires sont l’astrophysique, la cosmologie, la physique des particules, la physique théorique, la physique mathématique, l’optique, la photonique, les plasmas chauds, les lasers et l'interaction rayonnement-matière, la science des matériaux, les nanosciences, l'énergie nucléaire de fission et de fusion, l'instrumentation et la biophysique.

Ces UMR/équipes, qui ont une forte implémentation régionale et participent à plusieurs pôles de compétitivité,  possèdent, dans leurs domaines respectifs, des expertises reconnues au niveau national et international et offrent aux doctorants une formation par la recherche de très haut niveau.

A l’exception de l’Observatoire de Haute Provence, les UMR/équipes sont réparties sur deux sites : le campus universitaire de Luminy situé au sud de Marseille et les campus universitaire de Saint Jérôme et le Technopôle de Château Gombert groupés tous deux au nord de Marseille, et le CEA-Cadarache situé à Saint-Paul-lez-Durance.

L’ED 352 fait partie d’un collège doctoral regroupant 11 autres ED au sein d'AMU, établissement habilité, avec l'ECM à délivrer le diplôme national de doctorat.
L’Institut des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN) du CEA est un établissement associé à l’ED.

Les informations concernant les soutenances de thèse de l’ED 352 sont désormais disponibles sous le lien
 

ED 353  Physique modélisation et Sciences pour l’ingénieur

Présentation Générale

L’école doctorale "Sciences pour l’ingénieur : Mécanique, Physique, Micro et Nanoélectronique" est centrée sur l’analyse et la modélisation des systèmes physiques complexes présents dans la nature ou fabriqués par l’homme.

Les milieux continus macroscopiques constituent un exemple de choix de système complexe. Les disciplines principales de l’école doctorale dans ce domaine sont la Mécanique et la Physique des Milieux Continus (mécanique des solides, mécanique des fluides, acoustique, thermique, énergétique, biomécanique). Les domaines d’application principaux sont les matériaux, les transports, l’énergie, l’environnement, la santé et la création musicale.

Les autres systèmes physiques complexes étudiés dans l’école doctorale relèvent du domaine de la microélectronique, des sciences et techniques de l’information et de la communication, avec une forte orientation "composants, circuits et systèmes intégrés".

Une des caractéristiques de l’école doctorale est d’être ancrée dans les "sciences de l’ingénieur". De ce fait, elle joue un rôle important dans le passage des docteurs vers l’industrie ou les services associés, ainsi que dans la formulation des problèmes industriels en terme de sujets de thèse véritables.