Réunion de constitution d’une équipe élargie de portage du master mention physique

Chers collègues  

Dans le cadre de la définition de la nouvelle offre de formation (Septembre 2018 - Août 2023), le département de physique nous a confié la tâche de proposer un projet de master mention "physique", pour succéder au master physique actuel.  

Le cadre légal des masters a été modifié bien au-delà du cosmétique, l'esprit du texte étant assez différent de ce que nous avions pu connaitre jusqu'à présent. En particulier, la disparition des spécialités renforce le fait qu'un master est une formation sur 2 ans et que les étudiants d'une même mention doivent avoir un tronc commun de compétences important. La question de la sélection n'est pas encore tranchée mais la tendance est au rapprochement entre M1 et M2, avec un processus d'orientation active vers les différents parcours et débouchés. 

Notons que l'affichage d'un tronc commun de compétences implique peu de contraintes sur les connaissances (contenus). Aussi, pour le master de physique, la démarche scientifique devrait être un dénominateur commun important, et il devrait être possible de proposer une déclinaison de connaissances assez variées, pour satisfaire les projets du plus grand nombre d'étudiants (poursuite en thèse, insertion professionnelle, ...)et refléter la richesse de l'environnement de la Physique à l'Université d'Aix-Marseille. 

Ce nouveau cadre s'approche du cadre européen des formations, qui est rédigé en terme de compétences et semble a priori motivé par des finalités professionnelles. Il faut comprendre que l'objectif est plutôt  de former des cadres européens qui puissent s'adapter aux évolutions de plus en plus rapides de la science et des technologies, dans un environnement de recherche académique, industrielle, d'innovation, ou de création d'entreprises. 

En pratique, en plus de l'attachement recherche, il est explicitement demandé de veiller à une connexion étroite entre les étudiants de master et le milieu socio-professionnel, et ce, indépendamment de leur projet d'étude au travers, de stages en entreprise, de maitrise des outils de communication, du numérique, des langues (étrangères ou non), ... Dans ce cadre, il est tout à fait possible, à notre avis, de concilier préparation au doctorat et aux métiers au niveau bac+5, puisque ce sont bien les objectifs d'un master. 

Il nous semble également souhaitable de favoriser les échanges inter-universitaires,  pour les étudiants qui le souhaitent,  dans le cadre de leurs études, en soutenant les projets de mobilité nationale et internationale pour des stages et des contacts avec le monde de la recherche. Les dispositifs existant: Erasmus Mundus, Amidex, ..., doivent appuyer un processus d'orientation en accord avec les projets pédagogiques des étudiants.  

Pour parvenir à un résultat satisfaisant, il va de soi que le plus grand nombre possible d'acteurs de la recherche et de l’enseignement doivent s'impliquer dans le fonctionnement et la mise en place de cette offre de formation. 

La première échéance est le retour vers l’UFR Sciences d’une partie de la fiche de description de la mention dans laquelle devra apparaitre les unités de recherche d’adossement et les noms des parcours. La « déclinaison » pour la mention de physique de la liste des compétences affichées par l’UFR devront également être décrites. 
 
C’est pourquoi, nous vous invitons à une assemblée générale : 
 
      Le Mardi 25 Octobre 2016 a 14h en Salle des Actes - Bâtiment Administratif du site Saint Charles
 
au cours de laquelle nous voulons mettre en place une équipe de taille raisonnable pour permettre de travailler à la construction de la mention. 
 
Si vous souhaitez vous impliquer dans le travail, n’hésitez pas à écrire un message à Laurent.Raymond@univ-amu.fr pour centraliser les bonnes volontés. 

L’équipe de portage du master de physique 2018-2023  

Laurent Raymond, Serge Lazzarini, Peter Beyer, Thierry Angot