Master de Physique

 

 RESPONSABLES

 

 OBJECTIF

Ancré au cœur des activités de formation et recherche en Physique sur Aix-Marseille, le master Physique assume pleinement sa position centrale dans le cursus LMD comme débouché logique pour les parcours Physique et Physique-Chimie de la Licence Sciences Physique et Chimique ainsi que la licence Mathématique, Physique, Chimie et Informatique (MPCI) si celle-ci est créée. L’ensemble des laboratoires de Physique de l’aire d’Aix-Marseille lui est adossé, ainsi que certains laboratoires d’interface avec la Mécanique et la Biologie.

Il offre une formation de haut niveau en physique fondamentale et expérimentale qui couvre un très vaste domaine de la Physique. Il procure ainsi aux étudiants une grande capacité d'adaptation compatible avec l'évolution actuelle des activités de recherche et de développement industriel dans de nombreux domaines :

  • La Physique des Particules, la Physique Mathématique et l'Astrophysique
  • L'étude du Rayonnement Électromagnétique, son Interaction avec la Matière, l'Analyse et le Traitement du Signal
  • l’Optique et le Traitement de l’Image
  • La Science des Matériaux et les Nanosciences, qui font appel à un large spectre de connaissances en Physico-chimie, et en Physique nanoscopique, microscopique et mésoscopique.
  • Les Sciences de la Fusion et les domaines liés à l'Énergie

Par ailleurs, l'étendue des domaines de formation couverts permet d'asseoir un parcours de double compétence en Physique-Chime permettant une formation aux métiers de l’enseignement (CAPES) et la préparation au concours de l'Agrégation de Sciences Physiques option Physique, une préparation unique dans le Sud-Est de la France.

Le Master PHYSIQUE permet aussi plusieurs passerelles depuis ou vers les mentions de master plus spécialisées, connexes à la Physique de l’aire Aix-Marseille : les masters MPI (Mécanique Physique et Ingénierie), ISIC (Instrumentation et Sciences de l’Information et de la Communication), MINELEC (Micro et Nanoélectronique), Énergie Nucléaire, Matériaux

Son offre de formation en M2 ouvre sur les deux écoles doctorales Physique et Sciences de la Matière (ED 352) et Sciences pour l’Ingénieur : Mécanique, Physique, Micro et Nanoélectronique (ED 353).

Place de la formation dans les contextes régional et national

Au niveau régional, le master de physique occupe un créneau unique et central dans le domaine de la Physique. Il se place naturellement au centre de la discipline tout en offrant de nombreuses passerelles avec les mentions connexes de l’aire marseillaise. L’organisation des enseignements avec la définition et la mise en commun d’UE mutualisées permet les passerelles depuis ou vers les masters ISIC, MINELEC (Micro et Nanoélectronique), MPI (Mécanique Physique et Ingénierie), Matériaux. Il faut également noter que parmis les 9 spécialités de M2 du Master Physique, 3 sont mutualisées avec une autre mention : IOL avec la mention ISIC, MFPNL avec la mention MPI, SciFus avec la mention Énergie Nucléaire.

Au niveau régional, le master Physique est unique dans le département, et ne possède pas d’équivalent dans les départements limitrophes.

Au niveau national, d’autres formations de ce niveau existent dans les grands centres universitaires (Grenoble, Lyon, Orsay). La formation marseillaise constitue donc un maillon de ce réseau national, avec ses spécificités dues principalement à son fort ancrage dans les unités de recherche de l’aire régionale. Près d’une quinzaine de laboratoires de recherche de niveau international adossent cette formation à la recherche.

 CONDITIONS D'ADMISSION

  • Admission de droit en M1 pour les étudiants titulaires de la Licence Physique, Physique Chimie et Physique Biologie, et MPCI de l’Etablissement.
  • Admission sur dossier en M1 pour les étudiants titulaires d’une autre licence de l’établissement ou d’autres Universités.
  • Admission sur dossier en M2.

 STRUCTURE ET ORGANISATION

Le Master mention PHYSIQUE s’articule autour d’un parcours principal incluant un M1 qui débouche sur 7 spécialités de M2 (Recherche et Professionnelle), et d’un parcours bi-disciplinaire Physique et Chimie orientant vers une spécialité de M2 RP Physique-Enseignement et Formation en Physique, préparant plus spécifiquement aux métiers de l’Enseignement et au concours de l'Agrégation de Physique.

Physique Théorique et Mathématique, Astrophysique, Physique des Particules (P3TMA) - Finalité Recherche, Rayonnement, Energie, Spectroscopies (RES) - Finalité Recherche, Matériaux Avancés pour les Nanosciences et l’Energie (MANE)- Finalité Recherche, Optique et Photonique, Signal et Image (OPSI) - Finalité Recherche, Sciences de la Fusion (SF) (mutualisée avec Energie Nucléaire) - finalité Professionnelle et Recherche, Mécanique des Fluides et Physique Non-Linéaire (MFPNL) (mutualisée avec MPI) - Finalité Recherche, Instrumentation, Optique et Laser (IOL) (mutualisée avec ISIC) - Finalité Professionnelle

Enseignement, Formation en Sciences Physiques; Prépa Agreg - finalité Professionnelle et Recherche, Ainsi, 5 des spécialités de M2 constituent le cœur de l’offre de formation du Master et possèdent une spécificité nationale :

  • Pour le M2 P3TMA, c’est la Physique théorique et la Physique Mathématique (théorie des champs, relativité générale,..), la Physique auprès des grands accélérateurs européens, les astroparticules, l’Astrophysique et la Cosmologie.
  • Pour le M2 RES, c’est la Physique du rayonnement, des plasmas, les spectroscopies et leurs applications dans les domaines de l’Energie.
  • Pour le M2 MANE, c’est la Science des Matériaux et l’expertise en Surface et Interface, en croissance cristalline, en Matériaux avancés et en matériaux pour l’énergie, en Nanosciences, en méthodes physiques de caractérisation, en Biomatériaux.
  • Pour le M2 OPSI, c’est l’Optique, l’Electromagnétisme, la Photonique, et le Traitement du Signal et des Images.
  • Pour le M2 Prépa AGREG, c’est la double compétence en Physique et Chimie qui est au cœur de la formation des enseignants du secondaire.

Par ailleurs, pour des raisons liées à l’élaboration de leur contenu et à leur base de recrutement, trois spécialités de M2 maintiennent un rattachement à une autre mention de Master et sont donc mutualisées :